Aller au contenu principal

Récolte de... plastiques dans les vignes

Mas Piquet, mars 2019

Une journée de ramassage de plastique au sein du Domaine Maspiquet a été réalisée par les étudiants de BTSA VO 1 à la fin du mois de mars.


Sur la parcelle de Cabernet-Sauvignon nommée Franquet, plantée en 1995, un film plastique noir avait été initialement installé sous chaque rang de vigne afin de limiter l'enherbement de la zone de paillage et l'entretien des jeunes plants ainsi que de favoriser la croissance de ces derniers.

Néanmoins, le plastique introduit n'étant pas biodégradable, il convient de l'enlever 4 à 5 ans après sa pose. L'opération de "nettoyage" de la parcelle a donc été réalisée manuellement 20 ans après la date souhaitée mais a le mérite d'avoir eu lieu.

Je remercie ainsi l'ensemble des étudiants de la classe de BTSA VO1, Romain Mignon et Clément Milési qui se sont rendus disponibles et motivés pour réaliser cette opération dont l'impact environnemental n'est pas négligeable.

Rédaction Constance Cunty

Edition LD.

Les écoresponsables ont encore frappé !

Le tri, c'est parti

Ce lundi 28 janvier 2019 a vu une horde de 16 ambassadeurs du tri, bien organisés, passer dans chacune des 26 classes du lycée pour faire la promotion du tri des déchets. Ils ont été bien accueillis et ont visiblement pu faire passer leur message, aidés en cela par une affiche apposée par les services techniques dans chaque salle de classe, indiquant la marche à suivre pour le tri.

De substancielles économies sont attendues. La tarification des conteneurs de recyclables étant nettement moindre que celle des déchets ménagers ultimes non recyclables. Mais c'est sans doute une motivation plutôt écologique qui incitera tout le monde, jeunes et adultes, à adopter désormais le bon geste dans l'enceinte de l'établissement. A court terme, moins de pollution liée à l'enfouissement ou l'incinération. A moyen terme, moins de déchets tout court, par une prise de conscience qui fait son chemin.

L'extension du système de tri est prévue dans les jours à venir dans les couloirs, les laboratoires, les bureaux et espaces partagés. A l'extérieur, une étude est en cours pour envisager des conteneurs adaptés aux intempéries.

Merci à toutes et tous de participer activement à la réussite de ce nouveau protocole de tri et de recyclage.

 

Les écoresponsables de retour

C'est reparti pour 2018-19 !

Les écoresponsables se sont réunis dès le 8 octobre 2018 pour entamer leur deuxième saison, celle du renouveau de la prise en compte du développement durable au sein de l'établissement. Parmi la belle liste "à la Prévert" des idées et initatives qui en sont ressorties, nous avons choisi de vous en présenter une. Celle qui fut retenue pour être mise en pratique rapidement l'a été tant pour sa relative simplicité que pour l'urgence à modifier un état de fait qui pose problème.

Cette initiative consiste en une volonté d'améliorer l'état de propreté des entrées du lycée, en commencant par les portails du haut de la route de Mende, de loin le plus fréquenté lors des récréations, et celui de l'entrée du bas. Loin de remettre en cause l'entretien régulier et de qualité dont ces espaces font l'objet, il est question au contraire de minimiser la quantité de déchets délaissés.

Une "mission" de 3 volontaires s'est attelé à un petit reportage photographique et une analyse de la situation de départ afin d'envisager les solutions concrètes.

Voici leur constat :

" Nous sommes allées au coin fumeur du lycée (portail du haut) et nous avons constaté avec déception que le sol était jonché de mégots. Nous avons également vu que de nombreux déchets étaient jetés par terre.


C’est pourquoi nous avons décidé de prendre les choses en mains : il s’agirait de mettre à disposition des cendriers aux endroits les plus fréquentés par les fumeurs.
Peu importe où les mégots sont jetés, le ruissellement des eaux les conduit vers une bouche d’égout qui les emmène tout droit en mer.


Un mégot de cigarette met 15 ans à se dégrader et il pollue à lui seul 500 litres d’eau. Il contient plus de 4000 polluants, dont des métaux lourds et des résidus de pesticides qui, une fois dans la mer, détruisent la biodiversité, ce qui en fait le 3e déchet le plus mortel des océans.
Il est temps de réagir face à cette réalité !"

Léa DELAGE TES1
Morgane DELACOUR TS2
Lilou PORTET 2B 

C'est déjà mieux que rien...

A suivre...

Enseigner à produire autrement

L'agroécologie au coeur des préoccupations

Les Totems

L'année scolaire 2017-2018 a été placée sous le signe du sol, des sols et de leur protection contre leur disparition, leur appauvrissement, leur dégradation.

Grâce à un petit film d'animation de 5 minutes visible ici même, toute la communauté éducative a été sensibilisée dès la rentrée à ce sujet. Puis, tout au long de l'année, diverses classes ont pu se saisir de celui-ci. En mai, une exposition " le sol est vivant" a pris place au CDI.

Parmi les classes qui ont mené au bout un projet associé aux sols, citons en priorité les jeunes du CFA de Terminale BAC PRO Aménagements Paysagers

Leur projet a porté sur la valorisation artistique des problématiques liées au sol afin d’inciter les apprentis à opter pour un sujet d'animation citoyenne autour de la revitalisation et la préservation des sols. Le thème proposé aux élèves était le suivant : Comment imaginer un monde sans sol ? Des Totems ont été créés puis installés au CFA. Une exposition a été organisée le 17 janvier 2018 pour finaliser ce projet (et la validation des compétences).

Le projet a fait l’étude des techniques de créations du Street Art, Land Art et Art et déchets. Pour ce faire, nous avons travaillé avec l’APIEU (Atelier permanent d’initiation à l’environnement urbain). Cette association a présenté les différentes techniques, a participé à la mise en place du projet, à la construction des Totems.

 

1 - AVENIR RESPONSABLE

Projection des regards sur un futur où la terre devenue infertile s’est transformée en un désert aride où seules quelques traces des ruines d'une civilisation riche, bio diversifiée et prospère, apparaissent sous la forme de cette arbre totem. L’Arbre, qui depuis la naissance de l'humanité chez certains peuples, symbolise la vie et représente aujourd'hui la mort.

À qui la faute ?

 

2 - LE SOL EN PERDITION

Représentation du renversement du processus de fertilisation du sol à cause des activités humaines de plus en plus polluantes et dégradantes.

 

3  - LE SOL DE DEMAIN

Représentation de notre avenir et d’un monde après le passage hommes qui persistent à polluer.

 

 

 

 

Classe de BTSA VO1 et PIC

Un groupe de 4 BTSA a souhaité sensibiliser les apprentis de leur classe sur les spécificités du terroir visité lors du voyage à Collioure. Ils ont présenté un PIC nommé « Retour à l’âge de pierre ». Ils ont valorisé l’entretien des sols en présentant l’érosion des sols dans ce patrimoine bâti viticole. Ils ont révélé l’importance du rôle des murs en pierres sèches, et ont fini avec leur technique de fabrication. Le domaine Piétri Géraud fut leur partenaire dans cet évènement.

 

Source de l'info : Stéphanie Sardois

Edition LD